MALGRÉ LES EFFETS D’ANNONCE QUI PROMETTENT POUR DEMAIN L’ÉLECTRIFICATION DE L’AFRIQUE, LE CONTINENT RESTE LARGEMENT PLONGÉ DANS LE NOIR.

La capacité de l’Afrique à développer les énergies renouvelables et à ouvrir la voie vers une plus grande utilisation est de plus en plus évidente. Des plus vulnérables au changement climatique, le continent africain prendrait d’énormes risques en se privant de cette opportunité.

Ainsi, pour relever le défi du développement et du changement climatique, l’Afrique peut compter sur un fort potentiel énergétique renouvelable.

Si la production électrique offerte par les centrales traditionnelles est en progression lente mais constante, les modèles alternatifs misant sur de petites structures décentralisées (mini-réseaux, systèmes solaires domestiques…) paraissent désormais essentiels pour répondre au défi de l’accès universel à l’électricité en Afrique. Or, la capacité du continent à développer aujourd’hui ces structures locales est entravée par le manque de financement.

Lire l’article complet ici.

Source de l’article: VivAfrik
Crédit photo: © VivAfrik