En cohérence avec sa mission et ses valeurs, GLOSYA salue l’initiative du Conseiller Fédéral Ignazio Cassis de réorienter l’aide au développement suisse. Dans l’avenir, l’aide de 11,4 milliards de francs serait principalement destinée à promouvoir la croissance économique durable et à la création d’emplois.

Selon la NZZ am Sontag, la Suisse entend à l’avenir renforcer sa coopération avec le secteur privé, les nouvelles technologies et la lutte contre le changement climatique. Cela correspond en tous points avec la vision de GLOSYA, qui relève aussi le fait que l’Afrique sub-saharienne reste une région prioritaire.

Lire l’article complet (en allemand) ici.

Source de l’article: RTS et NZZ am Sontag
Crédit photo: © RTS