PATRICK FERRONATO

PATRICK FERRONATO

Directeur de projet - Investment Management

Dirigeant aguerri, expert du développement d’affaires, Patrick Ferronato s’appuie sur plus de 35 ans de responsabilités à l’international chez DuPont dans le secteur des matériaux, de la chimie de spécialités et de l’emballage. 

Avec une approche macro-économique des enjeux, une parfaite maitrise de toutes les facettes d’un projet, une vaste expérience des problématiques rencontrées sur des territoires tels que la Chine et l’Inde à l’heure de leur émergence, il garantit une indépendance dans l’analyse des opportunités et une réelle neutralité décisionnelle. Très factuel et concret, doté d’une excellente gestion de l’interculturel, il apprécie les échanges qui favorisent le partage de visions inspirantes.

Présenter Patrick Ferronato c’est aussi mentionner, dans la trame de son engagement professionnel, sa volonté de réduire les impacts environnementaux. Dès ses premières expériences professionnelles, il s’investit dans des projets de recherches liés aux chaines de production, s’intéressant aux matériaux supraconducteurs, particulièrement avant-gardiste et novateur à l’époque. Il est très tôt confronté aux impératifs dictés par la logique financière et réalise que les investissements en recherche doivent s’inscrire dans le long terme pour être à même de fournir des réponses solides et efficaces aux problématiques de l’environnement.

« On a plus d’échecs que de réussites, sinon on n’a pas assez testé le terrain ». 

Patrick Ferronato s’est appuyé sur l’énergie, le dynamisme et les compétences clefs de ses équipes tout au long de sa carrière et il définit le succès collectif comme étant la capacité à se développer dans la conscience impérative de l’amélioration continue. Il soutient les investissements qui créent de la valeur, se traduisent par des embauches durables et le développement personnel des collaborateurs.

« La base industrielle de la Suisse crée de la valeur à l’échelle du pays grâce à sa résilience, son degré de formation et sa capacité d’innovation ». 

En véhiculant non seulement cette image, mais également celle de l’éthique et de la conformité, Glosya peut promouvoir les intérêts des PME suisses, soutenir leurs ambitions de développement en Afrique, et leur ouvrir la porte des marchés émergents africains.

Pour Patrick Ferronato, il est essentiel de trouver les bonnes personnes, anticiper l’appui de compétences locales en vente, marketing et services techniques, cibler les profils d’individus compatibles avec la prise de risque que le contexte sous-tend. Il s’agit d’établir un climat de confiance et de solides opérations pour garantir le succès des investissements.

« Les projets que soutient Glosya devront avoir un impact à long terme sur l’économie locale et devront être durables pour une majorité de la population locale. »

Il souligne que l’engagement à long terme est primordial, car les retours sur investissement de ces projets ne seront pas immédiats. Pour fidéliser les partenaires et soigner ses relations de confiance, Glosya, qui détient l’expérience professionnelle et la connaissance des terrains africains, se veut clairvoyante dans ses approches et transparente dans sa vision du succès. 

Et pour pérenniser les projets, Patrick Ferronato veille au bon alignement des objectifs aux éléments observables et à leur évolution. En investissant dans les contributions locales, Glosya ambitionne de faire converger promesses et résultats, et ce dans un contexte où l’incertitude reste une contingence parfois indomptable.

À la barre de l’évaluation des capacités des projets, ce navigateur chevronné, homme d’expériences, sait garder le cap sur le fondamental et la pertinence des solutions développées qui se doivent de soutenir l’amélioration des conditions de vie en Afrique. En misant sur des compétences suisses et locales pour construire son modèle opérationnel, Glosya confie à Patrick Ferronato la détermination des probabilités de succès d’un projet, des possibilités concrètes de convergence vers des modèles d’affaires pérennes et profitables à long terme.

Rédaction : Caroline Haldemann